La pose d’un implant est souvent incontournable après l’extraction d’une ou de plusieurs dents. Or, cette solution est très onéreuse. Donc, pour les ménages à revenus modestes, comment trouver les moyens nécessaires pour payer l’intervention ? La mutuelle d’implant dentaire offre en effet une formule pouvant s’adapter aux besoins de toute la famille. Explication.

Un implant dentaire : qu’est ce que c’est ?

L’implant dentaire est une racine artificielle qui va prendre la place de la racine naturelle extraite et va supporter la couronne ou le dentier. Elle va se fixer à la mâchoire de façon permanente ou temporaire. Selon l’état de la mâchoire du patient, le médecin peut proposer deux types d’interventions :

  • l’implant dentaire subpériostéal
  • ou l’implant dentaire endostéal

La pose d’un implant dentaire est souvent nécessaire pour préserver les dents autour et les os, pour retrouver la fonction masticatoire et pour un meilleur rendu esthétique. Cependant, les coûts sont énormes, pouvant aller jusqu’à 2 500 euros.

Remarque : L’implant dentaire n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale et la couronne est couverte à 70% du tarif conventionnel.

Quel est donc l’intérêt de souscrire une mutuelle d’implant dentaire ?

Pour être couvert partiellement ou en totalité, la meilleure solution demeure la souscription d’une assurance implant dentaire. L’avantage ? Le remboursement implant dentaire est élevé et les forfaits annuels sont personnalisés et peuvent augmenter avec le nombre d’années. De plus, il n’y a pas de délai de carence. Néanmoins, le montant de la prise en charge dépend de la formule choisie. Mais en général, les taux de remboursements varient entre 250 et 300 % du tarif de convention. Enfin, la mutuelle est accessible à tous !!!

Mais comment trouver une mutuelle adaptée à ses besoins ?

Pour dénicher une mutuelle pour l’implant dentaire proposant un bon taux de remboursement avec une somme de cotisations attractifs, utilisez un comparateur en ligne. En quelques clics, vous aurez sous les yeux toute une gamme de garanties proposées par plusieurs compagnies d’assurance. Ce qui vous permettra d’avoir une petite idée du tarif pratiqué sur le marché.

Remarque : Il convient toujours de vérifier les plafonds des différents types de soins proposés par chaque compagnie afin d’éviter les mauvaises surprises.

Quoi qu’il en soit, avant de signer uncontrat d’assurance, attardez-vous sur les éléments suivants :

  • Les modalités de prise en charge
  • Le taux de remboursement
  • Le plafond de remboursement
  • La cotisation
  • Le délai de carence
  • Et les exclusions