En France, les soins dentaires peuvent coûter une fortune. Or, la prise en charge par la Sécurité Sociale est minime, de 70% des tarifs conventionnels. Cependant, la santé dentaire est vitale. Que faire alors pour ne pas se passer des soins dentaires ? Adhérer à une assurance mutuelle sans plafond.

La mutuelle dentaire classique : comment ça marche ?

La mutuelle dentaire rembourse des dépenses liées aux soins dentaires à une certaine limite. Exemple : Pour un taux de remboursement de 300%, cela signifie que pour les traitements dentaires, le souscripteur va bénéficier d’un remboursement de 300% sur le tarif conventionnel. Si pour la couronne, le remboursement est de 107,5 euros, alors, le patient sera payé à hauteur de 322,5 euros. Attention ! Pour les actes hors nomenclature qui ne bénéficient d’aucun tarif conventionné, le remboursement est donc de 0%.

Remarque : Les mutuelles imposent généralement des montants de soin fixes ou par forfait annuel.

Mutuelle dentaire sans plafond : c’est quoi au juste ?

La mutuelle dentaire sans plafond est une couverture sans limite de remboursement tout au long de l’année. Elle peut s’adapter aux besoins des ménages. Elle prend en charge les prestations mal remboursées par la Sécurité Sociale, le ticket modérateur sur les actes dentaires ainsi que les dépassements d’honoraires.

En outre, elle offre aussi l’avantage de rembourser la totalité des frais liés aux prothèses, aux bridges, aux implants et aux couronnes dentaires sans compter le nombre de dents à remplacer ou à soigner. C’est ce qui rend cette formule très intéressante.

Enfin, la majorité des établissements excluent les délais d’attente ou délai de carence et le délai de stage dans le contrat. Ainsi, la couverture est immédiate !

En bref, la mutuelle dentaire sans plafond ni carence est la solution idéale, car elle va rembourser les frais réels engagés, sans plafond annuel.

Comment choisir son assurance ?

Les compagnies d’assurance et complémentaire santé proposent des formules très diversifiés. Pour trouver la meilleure affaire, il faudrait prendre le temps de confronter les offres. Aussi, il est bon à savoir que ce ne sont pas toutes les mutuelles qui prévoient une assurance sans plafond. Pour avoir en main toute un panel de prestataires, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne. Vous pourrez ainsi avoir accès à différentes garanties.

Il est à noter que la cotisation auprès d’une mutuelle sans plafond est assez élevée. Mais cela en vaut vraiment le coup si vous avez besoin de vous rendre régulièrement chez le dentiste et d’engager des frais importants.

Enfin, avant de souscrire, prenez en considération le prix de la cotisation, les garanties offertes, les exclusions, le plafonnement de certains soins, les dépassement d’honoraires et les exclusions.