Parmi les dernières nouveautés de l’orthodontie figure l’appareil dentaire lingual. Ce type d’orthodontie, autrement appelée orthodontie invisible, est une alternative plus esthétique à l’appareil dentaire classique qui consiste à placer les attaches sur la surface interne des dents. De ce fait, l’appareil étant dissimulé à l’intérieur de la bouche, derrière les dents, il est invisible. Suivez le guide afin de savoir comment la mutuelle peut vous rembourser ce nouveau type de traitement !

Comment fonctionne l’appareil lingual ?

L’orthodontie linguale permet donc un appareil dentaire invisible. Contrairement à l’appareil classique, ici les bagues sont cachées à l’arrière des dents. Mis à part cet aspect de dissimulation, cette pratique a de nombreux points communs avec l’appareil traditionnel.

En effet, la durée du traitement reste la même, c’est-à-dire d’environ 18 à 36 mois durant laquelle plusieurs rendez-vous sont fixés avec l’orthodontiste. Celui-ci veillera au bon déroulement du traitement. Même après avoir retiré l’appareil, il est nécessaire de continuer une phase de stabilisation pour que les résultats se maintiennent.

Plusieurs praticiens peuvent assurer la pose de cet appareil lingual. Vous pourrez en retrouver certains sur le site orthondiste-paris.fr.

Cependant, il faut tout de même savoir que ce type de traitement peut être très couteux. Il est possible de faire diminuer la facture si le type d’appareillage porté est plus léger ou encore si vous ne portez l’appareil que sur la mâchoire supérieure ou inférieure. Malgré cela, il est plus confortable de demander un remboursement auprès de votre mutuelle.

Si les démarches pour souscrire à une mutuelle sont encore floues pour vous, vous pouvez consulter le blog santé avenir qui saura vous aiguiller à ce sujet.

Le remboursement de l’appareil lingual

Le seul réel inconvénient de l’appareil lingual est son coût quelque peu élevé. Concernant les remboursements auxquels vous avez droit, voici ce qu’il faut savoir :

  • Tous traitements commencés avant l’âge de 16 ans seront remboursés pour la sécurité sociale. Cette première aide servira de base de calcul pour les remboursements complémentaires de la mutuelle.
  • Au-delà de 16 ans, la sécurité sociale ne prendra plus en charge l’orthodontie. Cependant, il est toujours possible de bénéficier du remboursement dans certains cas exceptionnels. Par exemple, il est possible de se faire rembourser un semestre d’orthodontie précédant une intervention chirurgicale. Pour cela, il vous faudra remplir une demande d’entente préalable avec l’orthodontiste à envoyer au chirurgien-dentiste.
  • Il existe tout de même certaines mutuelles qui prennent en charge une partie des traitements de leurs patients de plus de 16 ans. Vous devrez soumettre un devis à votre mutuelle avant de vous engager dans un traitement.

Cependant, aucun devis ne pourra vous être transmis avant une consultation au préalable. En effet, un examen clinique et radiologique sera nécessaire afin de déterminer vos besoins, la complexité du traitement et de pouvoir connaître le coût de ce traitement.

Quelques recommandations à suivre lors du traitement orthodontique lingual

Une fois les démarches faites auprès de votre mutuelle, votre traitement peut débuter. Quelques informations sont à connaître concernant l’appareil lingual :

  • La crainte principale des patients ayant recours à l’orthodontie linguale est le fait d’être gêné par les attaches situées à l’arrière des dents. Il est possible de ressentir une légère gêne au niveau de la langue qui est en contact avec les bagues. Cependant, l’accoutumance se fait très rapidement.
  • En cas d’irritation de la langue (ce qui est très rare), vous pouvez appliquer de la cire orthodontique sur les attaches qui vous font mal.
  • Il est indispensable de se brosser les dents après chaque repas afin d’éviter que les aliments restent coincés dans l’appareil.
  • Éviter les aliments collants ou croquants qui risquent de vous faire mal en appuyant et sollicitant les zones douloureuses. Au début du traitement, il est préférable de choisir des aliments simples à manger qui ne nécessitent pas de mastication trop longue.
  • Au début de la pose de l’appareil lingual, les dents peuvent être sensibles à la mastication. N’hésitez pas à prendre du paracétamol en cas de fortes douleurs, en respectant les doses prescrites.

Pour plus de conseils concernant l’orthodontie linguale ou tout autre sujet du domaine de la santé, vous pouvez consulter le site e-santé spécialisé dans ce domaine. Il met à votre disposition un article dressant les avantages et les inconvénients de cet appareil invisible.