Tout travailleur doit être affilié à une assurance maladie ou sécurité sociale est obligatoire. En général, le remboursement est de 70% en se basant sur le tarif conventionnel. Pour les soins dentaires, le taux peut varier selon le type de soins et il y a également ce qu’on appelle des actes hors nomenclatures. Mais comment calculer le remboursement dentaire ?

Comment se passe le remboursement dentaire de la sécurité sociale ?

La sécurité sociale ne rembourse qu’un pourcentage du Tarif de Convention (TC) qu’elle fixe selon les actes médicaux. Les consultations chez un chirurgien-dentiste sont couvertes à hauteur de 70% sur la base de remboursement.

Exemple : Le calcul du remboursement est simple. Le TC pour une consultation auprès d’un spécialiste est de 23 euros. Ainsi, la prise en charge de la sécurité sociale est de 16,10 euros. Donc, le reste de 6,90 euros sera à votre charge. Cependant, dans certains cas, il y a ce qu’on appelle dépassement d’honoraires. Dans ce cas, vous devez payer en surplus du 6,90 euros la différence.

En outre, pour les prothèses dentaires, le taux reste à 70% avec une base de remboursement de :

  • 107,50 euros pour une couronne,
  • 122,55 euros pour un inlay-cor,
  • 64,50 à 182,50 euros pour un appareil dentaire
  • et 279,50 euros pour un bridge

Par ailleurs, les actes d’orthodonties pour les moins de 16 ans, les dépenses sont remboursées à la limite de 70% pour les interventions inférieures à 120 euros et de 100% pour des sommes supérieures, avec une base de remboursement de 193,50 euros pour un traitement par semestre.

Comment calculer les remboursements dentaires des mutuelles santé ?

La mutuelle santé ou compagnie d’assurance complète les frais non pris en charge par la sécurité sociale. En effet, certains organismes proposent une couverture optimale, pouvant aller jusqu’à 100% des dépenses dentaires. En effet, les formules économiques remboursent un montant égal au tarif conventionné. Mais d’autres au contraire offrent des forfaits plus intéressants, pouvant aller jusqu’à 400% du TC.

Exemple : Pour l’acquisition d’une couronne, il faudrait prévoir 600 euros. Or, le remboursement maximal de la sécurité sociale est basé sur 107,50 euros, ce qui donne 75,25 euros. Vous devez payer le reste qui est équivalent à 524,75 euros. Si vous avez souscrit une assurance à 300%, alors, la mutuelle va payer 322,5 euros. Ce qui vous laisse donc une différence moins importante.

En outre, en optant pour une couverture renforcée, vous bénéficierez d’un remboursement pour implants dentaires, total ou partiel.

Remarque : Avec un pourcentage élevé, vous payez moins !!!

Petits conseils !

Actuellement, il existe un large panel d’offres. Les garanties et les conditions sont différentes. Alors, pour trouver la bonne mutuelle, il est vivement conseillé d’utiliser un comparateur de mutuelles pour avoir accès à toutes les formules adaptées à votre profil.